Joli mois de mai

– Mai 2022 –

Un mois chargé en évènements de toutes sortes qui permettent de rencontrer les habitants, les parents, les enfants, les enseignants…dans des contextes plus festifs qu’habituellement, ce qui constitue un vrai plaisir entre les réunions de travail.

Parmi les manifestations les plus significatives auxquelles j’ai participé ce mois-ci :

– Livr’ô Minots : Un modeste évènement autour du livre jeunesse « Livr’ô Minots » organisé dans le cadre du travail sur l’accès à la lecture, avec l’adjoint à la culture Mr Nochumson.
Il s’est déroulé sur deux journées à la halle Ambroise Croizat (13003) avec différents intervenants qui ont proposé des animations, ateliers et contes théâtralisés, et avec notamment la présence de deux auteurs de littérature jeunesse.

– Une présentation du projet de l’école maternelle Fonscolombes dans le 3ème arrondissement. Ce projet vise l’équité scolaire en luttant notamment contre les inégalités sociales et de santé dès le plus jeune âge. Il est à souligner que toute l’équipe éducative, personnel municipal compris ainsi que la jeune et dynamique association des parents d’élèves ont pris part à l’élaboration de ce projet d’école.
Cette synergie est précieuse et efficace dans un quartier qui cumule les difficultés.

– La cité éducative du Centre-Ville a organisé un bel évènement convivial, gratuit et ouvert à tous, pour valoriser les acteurs du dispositif et leurs actions. A cette occasion étaient proposées des activités à destination des enfants, des jeunes et de leurs parents mettant ainsi en lumière les projets menés tout au long de l’année scolaire. Les cités éducatives à Marseille touchent plus de 25000 enfants et ont pour objet de mettre en synergie tous les acteurs éducatifs sur un territoire de proximité, réunissant écoles, collèges, parents d’élèves, associations culturelles et sportives et tous les partenaires institutionnels.

– A l’école St Charles 1 dans le quartier du Racati (13003) découverte du dispositif « récréasport » mis en place depuis septembre 2021, dans le cadre des cités éducatives. « Récréasport » concerne neuf écoles marseillaises dont deux sur le secteur des 2ème et 3ème arrondissements. Il permet aux enfants de découvrir et de se perfectionner à des activités sportives à l’école pendant le temps de la pause méridienne. Deux à trois fois par semaine, ce sont 2 fois 24 élèves soit 48 élèves qui durant tout un trimestre participent à un atelier spécifique, comme à St Charles 1, le cirque ou l’Ultimate (sport collectif utilisant un disque opposant deux équipes de sept joueurs). Un nouveau groupe de 48 enfants s’inscrit chaque trimestre, sur volontariat et la mixité est favorisée.

– La remise des prix du concours « Europe » organisée par la Ville de Marseille en partenariat avec la Maison de l’Europe. Cinq classes de cm2 ont été sélectionnées dont une classe de cm2 de l’école Antoine de Ruffi (13002) et se sont vues remettre un beau livre par enfant. Les classes ont fait preuve de créativité pour représenter l’Europe, que ce soit par les arts plastiques ou par des hymnes créés collectivement et chantés à cette occasion. C’est la première fois que des écoles primaires ont la possibilité de participer à ce concours et c’est à Marseille!

– Inauguration de la fresque en mosaïque inspirée de  » l’opéra des rats » (textes de Léo Ferré), devant l’école maternelle Édouard vaillant, à laquelle ont participé les équipes éducatives, les parents et les élèves de l’école. Cette fresque a été inaugurée en présence des adjoints au maire messieurs Pierre-marie Ganozzi et Pierre Huguet ainsi que des familles et acteurs impliqués dans le projet.

– Dans le cadre de la « Faites de la Fraternité » au théâtre Toursky les enfants de l’école Parc Bellevue ont donné un concert de violon/flûte/mandoline. C’est le fruit d’un projet initié par l’association APIPB et l’école de musique the IMSP pour l’apprentissage gratuit de la musique auprès des enfants de la cité Félix Pyat. Je salue par ailleurs le directeur de l’école élémentaire Parc Bellevue David Fortier qui en est l’instigateur et qui contribue largement par son engagement sans faille à la réussite de ce projet.

Ce mois de mai a été aussi ponctué de la Belle Fête de mai qui a duré quatre jours, de repas dansants des seniors, de carnaval en retard post covid, de kermesses en tout genre et de la fiesta des sports sur la place de la Major dans le 2ème arrondissement.

Une bouffée de convivialités festives que tout le monde attendait impatiemment.

Photo : Une vitrine réalisée par les enfants de l’école primaire Ahmed Litim (13003) qui illustre l’album jeunesse « Dans la forêt sombre et profonde » à la librairie « Salle des Machines ». Les écoles maternelles Jobin Cadenat et Belle de mai (Sery) ont également participé à ce projet.

%d blogueurs aiment cette page :